Anatoli Kim

Anatoli Kim, écrivain russe d’origine coréenne, est né le 15 juin 1939 au Kazakhstan.

 

Même en s’armant du conformisme le mieux intentionné, ses œuvres ne sauraient être rangées dans aucun groupe littéraire, catégorie, école, courant, tendance, etc, parmi les plus solides et les plus reconnus. Son écriture est frappante et insolemment originale, ses livres sont uniques et variés tant par la forme que par le contenu, mais tous relèvent du même élan, de la même soif de nouveauté dans le tracé des émotions littéraires, d’un haut degré de résonance spirituelle dans la
richesse mélodique et d’un lien certain avec toute la culture littéraire russe.

 

Ces éléments sont confirmés dans une certaine mesure par les titres de ses œuvres, dont L’écho du rossignol, Le Lotus, Le champ d’oignons, le roman-parabole Notre père la Forêt, Le roman-conte L’écureuil, le roman-mystère Cueillir des champignons en écoutant Bach, le récit des invisibles Le Mur, le roman métaphysique L’île d’Ion, le roman grotesque Le village des centaures, le méta-roman Joies du Paradis ou encore la pièce comique L’automne violet de Hokusai.


Bibliographie en français :


L’écureuil. Trad. Ch. Zeytounian-Beloüs. Chambon 1990
Jeux d’enfants. Trad. O. Belkeddar. Syros jeunesse 1990
La ceinture de Jade. Trad. M. Astrakhan. Chambon 1998
Le Lotus. Trad. F. Baqué-Louge. Chambon 2006
Notre père la Forêt. Trad. Ch. Zeytounian-Beloüs. Chambon 1996, rééd. 2020

 

 

Notre père la forêt (Chambon) - paru en mars 2020

 

Le Père de la Forêt, c’est le démiurge créateur aux multiples masques, l’Adam orphelin d’un Dieu absent, être de solitude dialoguant avec lui-même dans un temps aboli à travers ses avatars rebelles, le grand-père, le fils et le petit-fils Touraev, une famille d’aristocrates terriens : Nikolaï l’ermite philosophe, chassé de sa propriété par la révolution ; Stépan, le survivant des camps de la mort ; Gleb, enfin, notre contemporain, qui met fin à ses jours après avoir contribué à l’élaboration d’une nouvelle arme biologique.

 

L’écriture polyphonique et musicale de ce “roman parabole” reflète le chœur panthéiste de la verte Forêt des arbres et des hommes. Le lecteur est emporté dans une symphonie de récits imbriqués qui n’est autre que le chant d’un siècle de souffrances et de turpitudes humaines – souffrances des victimes de la révolution, des koulaks réduits à la famine, des Russes prisonniers des Allemands aussi bien que des Allemands mourant lentement dans un camp soviétique, souffrance enfin de Déméter, la Terre menacée par un siècle de progrès techniques triomphants.

 

Dans ce monde promis à la destruction et où l’énergie du vide est toujours supérieure à celle de la vie, les fils et les filles du Père-forêt se débattent entre folie meurtrière et suicide, et le Père-forêt lui-même, las de son immortalité et de ses jeux cruels, se prend à rêver à une mort impossible.

 

Étrange et fascinant, barbare et poétique, Notre Père la Forêt rédime par la grâce de la littérature une humanité vouée au chaos.

 

 

Анатолий Ким - русский писатель корейского происхождения родился 15 июня 1939 года в Казахстане.


Его произведения не удается уложить, при любом самом благом конформистском намерении, во все известные, самые добротные и признанные литературные направления, школы, течения, и прочие и тому подобные литературные групповые образования. Его творчество разительно и дерзостно самобытно,
его произведения неповторимы и разнообразны по форме и содержанию, но все они объединены единым порывом жажды новизны художественных переживаний, высокой кантиленой духовного звучания и уверенной русской культурной словесностью.

 

Некоторым подтверждением выше сказанного могут быть названия его произведений, таких как повести
«Соловьиное эхо», «Лотос», «Луковое поле», роман-притча «Отец-Лес», роман-сказка «Белка», роман-мистерия «Сбор грибов под музыку Баха», повесть невидимок «Стена», метафизический роман «Остров Ионы», роман-гротеск «Посёлок Кентавров», метароман «Радости Рая», космическая пьеса «Фиолетовая осень Хокусая».

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© salon russkaya literatura