Maureen Demidoff

Maureen Demidoff est ethnologue de formation. Elle a vécu plus de onze ans à l’étranger dont huit passés en Russie, à Moscou. Elle y a fondé le site Russieinfo.com dont elle est toujours la responsable éditoriale, et fut correspondante pour le journal bruxellois l’Echo.
Elle est l'auteure de Vivre la Russie (2014), Portraits de Moscou (2013) chez Hikari Editions, et de La Tête et le Cou : histoires de femmes russes (2017) qui vient de paraître aux Editions des Syrtes.

 

 

Trois générations de femmes russes parlent à bâtons rompus, se confient et racontent leur pays…

En toile de fond de leurs récits de vies ordinaires, c’est l’histoire de la Russie qui défile : l’immense Union soviétique, le chaos libéral des années 1990 et la Russie de Poutine.

Plus concrètement, elles parlent de petites filles, de femmes et de grands-mères qui ont vécu dans différentes Russies. Et au-delà, ce sont des hommes dont elles parlent le plus, et le regard qu’elles posent sur eux, que ce soit un mari, un père, est révélateur et sans appel. Pour citer l’une d’elles : « L’homme est la tête, et la femme est le cou, la tête ne bouge que grâce au cou qui la commande. »

Voici des portraits intimes qui révèlent des héroïnes aux vies bigarrées mais qui se ressemblent : des femmes fortes, battantes, féminines et maternelles, qui s’opposent tristement à un modèle masculin souvent trop dégradé à leurs yeux… Le mot « Amour » n’apparaissant nulle part… Leur donner la parole a semblé important à l’auteur, à cause de la place prégnante de la femme en Russie, pilier autant de la famille que de la société, et surtout parce qu’elles n’ont jamais été entendues.

Avec ce livre, elle a voulu comprendre comment trois générations d’individus peuvent aujourd’hui vivre ensemble en ayant vécu dans « trois Russies différentes », avec des idéologies et des valeurs opposées, sans se douter que le thème du vivre ensemble serait élargi à la relation complexe entre les hommes et les femmes de Russie.

Ed des Syrthes, 15 euros.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© salon russkaya literatura