Veronika Dorman

Amnésie russe. 1917-2017

 

Un siècle après la révolution d’Octobre, ce livre offre un voyage au coeur du souvenir totalitaire.
Celui d’une fille de l’émigration à travers un pays imaginaire. Celui d’une écrivainjournaliste au sein d’un peuple déchiré. Une plongée dans le trou noir de l’URSS. Une immersion au coeur de la Russie réelle, balançant entre amnésie et hypermnésie.

De la place de la Loubianka à Moscou, où le FSB a remplacé le KGB, au monastère des Solovki, le premier camp du Goulag redevenu un haut lieu spirituel, de l’insubmersible momie de Lénine sous les murs du Kremlin à la canonisation des Romanov par l’Église orthodoxe, des faucilles et marteaux qui continuent d’orner les immeubles où ont vécu les héros soviétiques aux inscriptions discrètes rappelant qui y a été raflé, de la mainmise inexorable de Poutine au culte revenant de Staline, voici les non-lieux de la mémoire russe.
Un livre fulgurant, féroce et fervent, pour dire qu’il n’est pas d’anniversaire pour les impossibles nostalgies. Editions du Cerf, 16 euros.                     

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© salon russkaya literatura