Marc Ferro

Historien français, spécialiste de la Russie, de l'URSS et de l'histoire du cinéma, Marc Ferro est co-directeur des Annales et directeur d'Études à l'École des hautes études en sciences sociales. Il a participé également à un grand nombres d'émissions sur ARTE.

Ayant quitté Paris en 1941, Marc Ferro prépare le certificat d'histoire-géographie à la faculté de Grenoble. Âgé de 20 ans en 1944, il est sous la menace d'une réquisition par le Service du travail obligatoire (STO). Après l'arrestation de plusieurs membres de son réseau, il participe à la Résistance dans le maquis du Vercors. Sa capacité à lire les cartes d'état-major décide de son affectation. Il reçoit pour mission de pointer avec précision sur les cartes les mouvements des forces en présence. Après la guerre, il enseigne en Algérie. Bien que très attaché à cette terre, il la quitte pour devenir professeur à Paris et se spécialiser au début des années 1960 dans l'histoire soviétique (sa thèse de doctorat porte sur la Révolution russe de 1917), domaine dans lequel il a tenté de porter un discours non idéologique. Ses études dans le domaine de l'histoire sociale tranchent avec les analyses alors dominantes de l'« école » du totalitarisme. Il montre que l'insurrection d'Octobre ne se réduit pas au coup d'État bolchevique, car elle est indissociable du mouvement révolutionnaire et populaire en cours. Il analyse également le processus de bureaucratisation-absolutisation du pouvoir à partir du sommet, mais aussi de la base.
Après avoir enseigné à l’École polytechnique, il est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) (groupe de recherches Cinéma et Histoire), président de l'Association pour la recherche à l'EHESS et codirecteur des Annales, où il est nommé par Fernand Braudel en 1970. Ancien directeur de l'Institut du monde soviétique et de l'Europe centrale, il est Docteur honoris causa de l’université de Moscou depuis 1999.
 

Son dernier ouvrage paru chez Tallandier: Les Russes

Qui sont les Russes ? Derrière les préjugés et les idées reçues, que savons-nous réellement des habitants de cet immense pays, puissance incontournable qui s’étire de l’Europe à l’Alaska ? Dans cet essai, court et dynamique, l’historien et grand spécialiste du monde russe, Marc Ferro, nous fait rencontrer les Russes de 1917 à nos jours. 70 ans de totalitarisme ont profondément façonné et pétri, souvent dans la violence, un peuple devenu « homo sovieticus ». Or, la mémoire et les cicatrices de ce passé récent apportent les clés de compréhension de cette nation, poids lourd de la scène internationale. Comment les Russes vivent avec leur passé ? Quelles sont leurs espérances ? Ont-ils surmonté leur désillusion et leur désarroi après l’effondrement non seulement d’un empire mais aussi d’un système ? Comment se positionnent-ils face aux non-Russes ? Sont-ils xénophobes ? Comment ont-ils survécu et se sont adaptés à un système perpétuellement au bord de la faillite ? Quelles sont les ressources qu’ils ont réussi à mobiliser ? Pourquoi ne se dévoilent-ils jamais tout à fait ? Faut-il les craindre ? Pour répondre à ces questions et à beaucoup d’autres, Marc Ferro, réunissant son talent de conteur et son immense savoir, puise dans des anecdotes, vécues personnellement ou récoltées lors de ses nombreux séjours en URSS, puis en Russie, et dans ses travaux universitaires pour dresser un portrait inédit, nuancé et révélateur. Avec l’érudition, l’humanité et la pédagogie qui caractérisent ses ouvrages et non sans humour, Marc Ferro explore toutes les facettes de la Russie et de ses habitants.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© salon russkaya literatura