Boris Lejeune

Né en 1947 à Kiev il est sculpteur, photographe, peintre et poète. En 1974, il achève ses études de sculpture à l'Institut des Arts Répine (ancienne Académie Russe des Beaux-Arts), à Saint-Pétersbourg. De retour à Kiev, il exécute une série de sculptures monumentales, participe à des expositions dans plusieurs villes de Russie et d'Ukraine, et entre à l'Union des Artistes de l'URSS.

En 1980, il émigre en France. En 1983, il est primé au concours national Expressions - Sculptures. Il est également l'auteur d'une plaque commémorative dédiée au poète russe Ossip Mandelstam, située rue de la Sorbonne à Paris.

 

Il publie trois recueils de poésie aux Éditions de la Différence, traduits du russe par Madeleine de Villaine. Après la mort de son ami Jean-Marie le Sidaner, en 1992, il fonde et dirige la revue Présages, puis, quelques années plus tard, inaugure un rapprochement entre poètes russes et français par l'intermédiaire d'une nouvelle publication bisannuelle, Dépôt. Un grand nombre de ses poèmes ont été traduits dans d'autres langues, et inclus dans l'anthologie de poésie russe Poètes russes d'aujourd'hui. En 2002, Le miroir des heures : un équilibre instable, un recueil de ses poèmes et essais, paraît à Moscou.

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© salon russkaya literatura