Roman Sentchine

43 ans, de Kizil, il habite à Moscou. Considéré comme l’un des représentants du nouveau réalisme russe.

 

Il a publié dans les revues:  Russie littéraire, Le nouveau monde, Octobre, Notre contemporain, L'amitié des peuples, Les lumières de Sibérie, Jour et nuit, OuralAbacan littéraire.

 

Lauréat des prix des revues: Russie littéraire (1997), Anneau  A (2000), Znamia (2001), Oural (2010).

Prix littéraires: Evrica (2002), Venets (2006), Gorkyi (2011), du Gouvernement de la fédération de la Russie (2012). Short list des prix de Yryi Kazakov (2006), Iasnaya Poliana (2009), Booker russe (2009), Bestseller national (2010), Grand livre (2010), Booker russe de la dizaine (2011), Delvig d ‘or (2012, 2013)

 

Publications : Les nuits d'Athènes (2000), Minus (2002), Noubouk (2003), En avant et en haut avec des piles épuisées (2008), Les ombres de Moscou (2009), Eltichevi  (2009), Idgim (2010), Touva (2012), Les Eltychev (2013), Que voulez-vous ? (2013).

Edité en Allemagne, Afrique du Sud, Grande Bretagne, Suède, Finlande, Arabie Saoudite, Espagne, Serbie.

 

Son livre Les Eltychev ( Editions Noir sur blanc, 2013) a été traduit en français par Vera Michalsky.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© salon russkaya literatura