Alexei Varlamov

Né en 1963, Alexei Varlamov est auteur de nouvelles, de romans et de biographies d'écrivains dont celles de Bougakov et d'Alexei Tolstoï.
Il enseigne à l'Institut littéraire de Moscou et a été en résidence à l'université de l'Iowa. 

Russie. 1963-1993, de Brejnev à Eltsine. Dans sa quête du sens de la vie et, aussi, de Cosette, le seul amour véritable de sa courte existence, le héros, Alexandre, le petit, le sans-grade, le « paumé », traverse, sans la comprendre, et animé de son seul instinct « d'amour et de mort », cette période charnière de la fin prochaine de l'Union soviétique et de l'éclatement de son empire, avec, pour tout avenir, la promesse improbable de l'arrivée d'une Russie dite « nouvelle ».
« Ça c'est un roman ! » s'exclame le lecteur en refermant ce livre. Car il y a tout ici, absolument tout : l'amour et la solitude, le passé et l'incertain présent, le plus improbable avenir, la religion et son absence, la ville et la nature, l'histoire et le particulier, la Russie et le sentiment de celle-ci, ce vieux mystère irréductible, que tous les géants de la littérature russe ont tenté en vain, semble-t-il, de sonder. Elle est là, demeure, noyau caché et incandescent, et pourtant plus menacée par la sourde modernité, son éclatement absurde, qu'elle ne l'avait été par les coups de boutoir du communisme.
L'auteur, un romancier qui sait lire les signes de son temps et un homme qui déchiffre les énigmes contradictoires de l'âme, bref un grand écrivain, nous fait vivre ici les bouleversements de la Russie post-Gorbatchev à travers la vie éclatée de son héros. Edition Motifs

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© salon russkaya literatura