Youri Fédotoff

Russe par son père Dimitri, et Hongrois par sa mère la comtesse Borbala Nadasdy, Youri Fédotoff est né à Paris en 1959.

 

Petit-fils du colonel Wladimir Fédotoff, commandant l’artillerie du « Don » et arrière petit fils du général Hyppolite Savitsky, dernier commandant de l’armée blanche du Caucase, il passe son enfance à Paris entre la rue de Javel où se sont échoués une partie des survivants de l’ancienne Russie et la rue de Cronstadt où il vit avec sa mère réfugiée politique. Descendante du palatin de Hongrie, la jeune femme rejoindra en 1956 la multitude des exilés du rideau de fer éparpillés sur la planète. Elle rencontrera le père de Youri à Vienne en pleine guerre froide. Ils finiront par s'installer à Paris.  Avec l'adolescence, c'est le Pérou où son père s'est installé, qui lui fera traverser l'océan Atlantique. Et puisque beaucoup de ses cousins vivent aussi aux Etats-unis et en Amérique du Sud, il finira par parcourir le monde à la rencontre des siens. Au gré de ses voyages, il apprendra 5 langues. Son enfance sera jalonnée de voyages en Europe centrale ; la Hongrie où vivent encore quelques oncles, l'Allemagne où sa grand mère le reçoit pour les vacances au bord du lac de Constance et l'Autriche où grandissent ses cousins. Au début des années 70, il vivra avec sa mère, maître de ballet dans une communauté Hippie et fera un passage à l’école des compagnons du devoir et du tour de France pour devenir charpentier. Tour à tour conducteur de travaux dans le bâtiment, commis d’architecte, puis promoteur immobilier, il entame des études de droit à 35 ans, devient avocat puis consultant spécialisé en droit public et enseignant à la faculté. Sa mère,  la Comtesse Borbàla Nàdàsdy finira par rentrer en Hongrie où elle rédigera dans sa langue maternelle plusieurs  recueils de  ses mémoires qui lui vaudront un succès populaire. Son père, Dimitri Fedotoff, fasciné par le désert de Paracas au Pérou le peindra sous tous les angles jusqu'à la fin de sa vie.

 

Youri Fédotoff est l'auteur du Testament du Tsar, édité par les éditions Y&0 (2019)

 

En 1917, à la veille de son abdication, le Tsar confie secrètement à son filleul Michel Trepchine la régence et une fortune en diamants d’une valeur inestimable. Le jeune héritier va s’employer à reconquérir la Russie tombée aux mains des bolchéviques.

La révolution Russe et les deux guerres mondiales offrent à l’auteur un théâtre planétaire dans lequel vont s’affronter les héros d’un monde disparaissant et ceux portant les espérances du futur. Le lecteur est emporté par une succession d’aventures haletantes aux quatre coins du globe. Une redoutable partie d’échecs où se croisent de nombreuses figures historiques.

Les membres des familles Trepchine et Boulganov séparés par la révolution et les guerres sont tous habités par de fortes convictions souvent opposées : humanisme, bellicisme, pacifisme. L’auteur joue de ces oppositions en confrontant ces passions contradictoires. Il écarte les faux semblants idéologiques pour restituer la psychologie des personnages. Au gré des événements, les héros évoluent dans des tableaux naturalistes, parcourant l’Asie, l’Europe et l’Amérique. La musique incarnée par la femme concertiste du héros principal devient la part d’une humanité incorruptible traversant le chaos.

 

https://letestamentdutsar.com/

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© salon russkaya literatura